soutien

Auteur  
# 26/08/2010 à 17:31 Anonyme
Bonjour madame,

je viens d'aller sur votre site concernant la formation au PSC1 des élèves et à la pose de défibrillateur dans les établissements scolaires. J'ai lu attentivement les réponses qui vous ont été données par nos administrations, ( education nationale).

Je suis moi même monitrice depuis 4 ans avec un collègue sur un établissement de 600 élèves. Pour former tous les élèves de 3emes , il faut compter une heure par élèves, pour mon établissement, ce sont environ 120 élèves de 3emes ce qui signifie au moins 120 heures de formation. Ceci représente environ 2h de plus sur notre emploi du temps par professeur.

Nous avons proposé de faire la formation le vendredi et le mardi après midi , jours , où n'avons pas cours mais notre principale refuse de décharger les élèves des autres cours pour cette formation!

Alors nous allons bricoler à la rentrée, certains élèves seront formés sur les heures de l'accompagnement éducatif : le jeudi de 16h à 20h ou de 17h à 20h ; la journée sera longue pour eux comme pour nous. Autre proposition : formation des élèves sur le temps des petites vacances...

Bref, les formateurs sont là, le matèriel est là en quantité suffisante mais ça coince au niveau de l'organisation même de cette formation. j'ai même proposé d'être déchargée de cours pour pouvoir assurer cette formation mais ça veut dire quelqu'un pour me remplacer sur mes autres heures de cours et là , avec les restrictions budgetaires, ce n'est pas possible, l'idée est bonne mais reste au panier. Le rectorat et les inspections académiques sont au courant du BRICOLAGE ACTUEL par le biais des organisations syndicales mais ce n'est pas une priorité.

Je ne suis pas la seule à être dans ce cas là, nous sommes un certains nombre de moniteur à être formés sur l'Académie mais il n'y a pas une réelle volonté d'afficher pour dispenser cette formation. A mon avis , il faudrait créer une brigade de moniteurs PSC1 mais ce n'est qu'un voeu , il pourrait aller d'établissement en établissement pour former les élèves...pour être certain d'obtenir 100% d'élèves formés.

Dans mon établissement, on consacre 18h de formation à la sécurité routière étallée sur 4 ans et pour le moment aucune heure pour la formation au PSC1.

Je n'y crois plus !


Je vous prie de recevoir mes sincères salutations
Répondre à ce message